Témoignages

 

Cette page reprend quelques témoignages qui racontent la ténacité nécessaire à ce parcours, avec et malgré les douleurs, les doutes, les questionnements... les bonheurs aussi. Ils éclairent l'importance de la relation thérapeutique, à la juste distance, dans le respect mutuel.

Merci à ceux qui ont bien voulu rédiger ces lignes, merci pour votre reconnaissance de Marie, la thérapeute,  mais aussi de Marie, tout simplement. 

Faire ce métier est un engagement de vie, et vos mots me sont précieux. Je veux aussi vous remercier pour votre confiance et votre engagement dans ce processus. Sachez aussi, qu'à chaque fois, j'apprends et je découvre- encore et toujours - grâce à vous tous.

Je fais ainsi grâce à vous aussi, évoluer ma pratique et mon Être thérapeute.


 

"Je t'ai sentie engagée à mes côtés. Je me suis sentie comprise et soutenue, guidée dans une relation chaleureuse.

Ton accompagnement est  personnalisé, sur mesure. La relation est chaleureuse, le travail mené avec Force, courage et énergie, sans rigidité" (GE)

 

[ Retour en haut de page ]


 

"Lorsque je suis arrivée, j'étais habitée par le désarroi, les peurs, les à-priori…. 
Le contrat thérapeutique était clair et j'ai su, que là où j'irai sur ce chemin de découverte, je serai guidée, soutenue, poussée à grandir. L'élargissement de notre travail individuel au groupe a été un formidable coup d'accélérateur à la compréhension de mes blocages. De fabuleuses rencontres aussi.   (CC)

[ Retour en haut de page ]


 

"A 30 ans, le monde s'est "écroulé" suite à deux évènements concomitants qui ont réveillé des périodes difficiles de mon histoire.
Perdu, déstructuré, laminé par mes dernières années de commercial "terrain", en perte de confiance et de repères total, j'ai cherché et rencontré Marie CHARLES.
Marie a su "réchauffer mon cœur"  et faire revivre en moi les "énergies de vie" éteintes. 
Ce travail thérapeutique de longue haleine m'a permis d'aller au devant de mes phobies, inhibitions ou peurs. J'ai également découvert à 30 ans ce que sont les mots EMOTION et RESSENTI, exclus jusqu'alors de mon éducation plutôt traditionnelle et élitiste. L'ensemble de ce travail m'a permis de mieux m'accepter,  d'être moins en guerre contre mes démons et pouvoir repérer plus rapidement là où ça fait mal à l'intérieur de moi pour le combattre. J'ai gagné en maturité, conscience et lucidité." (AK)

[ Retour en haut de page ]


 

Le travail avec Marie CHARLES m'a en fait tout simplement aidé à vivre, dans le sens d'Oser vivre. Elle m'a dit un jour : « n'attendez pas ici de trouver la "thérapie magique" », qui, même au prix de longs efforts vous délivrerait de vous même. Vous connaitrez ici le travail de la responsabilité , son coût et sa valeur ajoutée. Vous apprendrez à vivre avec ce que vous êtes, à choisir en tous cas.
C'était il y a longtemps déjà…

[ Retour en haut de page ]


 

"J'ai découvert une "sage-femme", sans doute parce qu'elle a en elle une vraie sagesse de vie, mais aussi sans aucun doute parce qu'elle sait vous aider à "pousser la vie en vous"... (DG)

 

 

[ Retour en haut de page ]


 

"Ma thérapie avec vous me permet de me sentir reconnue comme une vraie personne, une personne entière et notamment une personne souffrante, ce que ni moi, ni mon entourage ne m'autorisent.
grâce à vous, c'en est fini du déni et j'apprends tout doucement à faire "avec...autrement et  de repérer ce qui n'appartient qu'aux autres ... et cela est très nouveau pour moi...
(VM)

[ Retour en haut de page ]


 

"L'objectif de départ était de ne pas mourir. Ensuite, je me suis autorisé à vivre. Enfin, j'ai décidé d'exister...
Ma thérapie n'est pas aimable : elle est âpre, jamais consensuelle et ne me caresse pas dans le sens du poil.
Ma thérapie, ce sont mes émotions et celles de l'autre : joie, tristesse, dégoût, peur, colère, surprise ...
Ma thérapie c'est ma responsabilité vis à vis à ce que je fais de ce que l'on a fait de moi.
Ma thérapie ne m'a pas fait devenir une autre personne, mais elle m'a appris que je suis une personne aimable qui sait exister avec l'autre.
Ma thérapie, c'est la vie." (X)

[ Retour en haut de page ]


 

Les stages sont de formidables accélérateurs... c'est une séance à la puissance 1000... avec les autres, sans les autres, contre les autres...
Oser se dévoiler, prendre le risque, expérimenter. Sans la sécurité du cadre, sans le professionnalisme de Marie, sans la totale confiance que j'ai en cette merveilleuse femme, je ne pourrais pas si bien travailler… (MS)
 

 

[ Retour en haut de page ]


 

"Marie Charles a un véritable don pour vous emmener là où vous avez besoin d’aller, pour vous faire avancer en douceur et en harmonie avec vous-même" (GL)

 

 

[ Retour en haut de page ]


 

Le travail de groupe ou de stage ... avec l'autre, sans l'autre, contre l'autre... que dire, Marie, tellement je vous suis reconnaissante du chemin parcouru... juste envie de citer cette phrase lu dans le témoignage de X :
"Tu vois, dans toutes nos recherches, la seule chose que nous ayons trouvée qui rende la vie supportable, c'est l'autre".  Contact, Robert Zemeckis, 1997
(MS)

[ Retour en haut de page ]


 

Il y a des partages qui témoignent de ce chemin de croissance, et qui ouvrent sur le sens trouvé et le désir de construire avec, autrement, en continuant ... les formations y contribuent !

 

 "Le groupe est pour moi un lieu avant tout chargé d'humanité, un espace pour chacun sans jugement, une unité individualisée, un lieu où l'écoute est première, l'écoute de l'autre, des autres et de soi : de nos souffrances, nos plaisirs, nos questionnements, doutes, rires, tristesses ! 
C'est aussi un engagement, d'être au plus près de son authenticité,  de respecter le cadre, c'est aussi de la responsabilité de chacun. Je peux expérimenter en mettant en scène le "faire autrement", regarder avec une vision différente. Les membres du groupe en sont les témoins et parfois aussi - s'ils en sont d'accord - les acteurs….
La thérapeute travaille avec nous, "avec", c'est très important. Elle est à notre écoute, intervient, suggère, guide, toujours avec notre accord, parfois nous pousse un peu. Elle nous accompagne dans notre chemin de reconstruction avec le respect de celui/celle que l'on est. Elle est active, intégrée au groupe, elle est face à nous, avec tout son professionnalisme.
(MdC)

[ Retour en haut de page ]


 

"Une femme brillante dans son unicité, avec une ouverture de coeur infinie, un esprit vif et foisonnant, une présence entière et juste. Une thérapeute qui ne vous "lâche pas", toujours à vouloir aller plus loin dans la découverte de soi.
 Plus qu'une vocation, c'est une mission qu'elle porte, et elle utilise pour cela de multiples outils qu'elle maîtrise et mêle savamment. " (HC)

 

[ Retour en haut de page ]


 

"Les formations constituent pour moi un fil conducteur dans ma démarche de devenir thérapeute. Elle m’a permis assez rapidement d’en confirmer ma capacité.
Chaque session est aussi l’occasion de faire le point sur mon avancée, de partager ses difficultés, et ses réussites.
C’est aussi l’occasion pour moi de découvrir les outils utilisés par Marie Charles : la Gestalt, l’analyse transactionnelle et bien d’autres. Cela me permet d’aborder très concrètement ces courants et de me donner une base de connaissance pour le futur. 
Cette formation m’apprend enfin un élément qui m’est plus subtil, celui de la posture d’accompagnant. Quelle que soit la voie que je choisirai, le savoir-être thérapeutique constitue pour moi un enseignement essentiel.
(MC) 

[ Retour en haut de page ]


 

"J’ai participé à la formation les bleus de l’âme qui m’a profondément interpellée… Outre l’aspect théorique très intéressant et surtout clair et à ma portée, j’ai découvert qu’à partir des expérimentations que Marie nous a proposées, les deuils n’étaient pas forcément là où je les attendais. Non seulement j’ai pu prendre conscience en 2 journées qu’il y avait d’autres pistes que celles que j’avais découvertes en travail individuel, mais je sais comment je peux aujourd’hui aborder différemment tous les nombreux deuils de la vie quotidienne." (GL)

 

[ Retour en haut de page ]


 

"J’ai choisis de participer à la formation écoute et accompagnement car j’ai décidé de changer de voie professionnellement et de me diriger vers, dans un premier temps, le coaching. J’avais besoin d’être entourée par des pairs, d’avoir une méthode et des outils concrets. Cette formation m’apporte tout cela en même temps, et va bien plus loin parce que, parallèlement, Marie nous transmet un véritable trésor à partir de ses expériences, de ses ressentis, de son vécu et ça, c’est magique !! "(GL)

[ Retour en haut de page ]


 

Il y a de purs moments de poésie, de création, de beauté dont les mots portent le souffle... merci de m'y associer ainsi, merci de votre regard sur notre création !

 

L’ours est triste. Assis au milieu des autres, il a le regard vide. Il respire doucement, sans effort. Ses poumons se remplissent et se désemplissent sans pensée ni intention, de façon automatique, sans qu’il puisse les contrôler. A chaque respiration il sent ses côtes se soulever, s’étirer de plus en plus pour laisser place au souffle. Un souffle oppressant, chargé des déchets accumulés au fil des ans, obstrue ses bronches. 
Rassuré de voir autour de lui les animaux paisibles, l’ours reste confiant. II peut vivre ses tremblements et secousses sans appréhension. Telle une avalanche, le flot déferlant diminue peu à peu d’intensité. A son étonnement, sa cage thoracique ne reprend pas exactement sa place d’avant l’événement. Elle reste en légère suspension procurant ainsi une détente. Elle permet à l’air qui passe dans ses bronches de frôler des parois lisses. 
La vitalité de l’ours est telle qu’à cet instant il se sent capable de tout abandonner, tout lâcher. Emerveillé par le bonheur qui le gagne, il peut disparaître. La vie pourrait s’arrêter. L’ours pourrait se laisser aller là où son sort est le plus en correspondance avec ce qu’il peut apporter. 
Toujours assis, l’animal sent dans sa posture une force phénoménale. Son assise lui donne la sensation de pouvoir résister à toutes les injustices rencontrées sur son chemin. Bien qu’il n’ait pas l’intention de faire la guerre à qui que ce soit, il sait qu’il peut se faire respecter. Vis-à-vis de ceux de son espèce il est heureux de ressentir cette puissance.
A ce moment précis, il sait à quelle famille il appartient. Celle de ceux qui sentent poindre la difficulté mais qui ne se laissent pas abattre. Celle de ceux qui tentent leur chance et relèvent le défi. Celle de ceux qui ont la capacité de porter attention à plusieurs choses à la fois. 
Depuis, la douceur a redessiné les traits de sa tête. Ses yeux sont emplis d’une lumière claire. Son bonheur papillonne sur les fleurs des alentours. L’ours est heureux d’avoir pu s’accepter tel qu’il est. Au fin de compte, le chemin n’a pas été aussi long et périlleux qu’il l’avait imaginé… avant de rencontrer Marie, celle qui fut son guide et toujours présente à chaque embuche… jusqu’à ce que le parcours de vie se poursuive dans la quête de l’inconnu…". (KL - texte écrit après un stage)

[ Retour en haut de page ]

Les étoiles dans mon ciel, quelques pépites de gratitude...

 

Marie Charles, Psychopraticienne, Gestalt-thérapeute, Superviseur et FormatriceÊtre thérapeute, c’est avoir fait un long chemin pour réparer des blessures intérieures douloureuses et handicapantes.

Ce parcours nous le faisons avec des rencontres ? celle des êtres qui nous montrent le chemin, de ceux qui nous soutiennent. Il est aussi le fruit de nos choix,...prendre une main qui se tend, décider de faire confiance, accepter cet autre qui nous bouscule avec justesse.

Ce sont mes Étoiles dans mon ciel intérieur. Savoir leur garder et leur témoigner ma reconnaissance est nécessaire. Savoir remercier ceux qui ont contribué à ma croissance, ma confiance, mon professionnalisme, ma stabilité solide et puissante  me semble juste et respectueux.

La plus brillante, la plus présente, c'est toi JL. Tu as été, et restes mon ancrage. Tu as su tenir le cap et continuer avec, et malgré nos Histoires de vie. Merci

Celle de la puissance féminine, de la finesse et de la persévérance. Modèle de ténacité, d’ouverture, de curiosité : A.,  Merci pour ta bienveillance inconditionnelle, hier et aujourd’hui.

Celle du masculin réparateur du paternel : JP., qui as su me contenir pour me permettre d’exprimer pleinement mes douleurs, mes rages, et les muter en forces sereines. Merci 

Celles de la légitimité, à vous qui, ensemble, avez aidé à la construction de la thérapeute que je suis, et lui avez permis de développer ses compétences, sa confiance, ses savoir Etre. Merci  G.et B., qui m’avez permis de me vivre pleinement thérapeute et de continuer la chaîne de Vie...  

Celle, très actuelle, de l'accompagnement de mon Etre thérapeute. Toi Y. qui sais me suivre, me précéder, me surprendre dans ma pratique, qui me reconnais dans ma finesse de "dentellière", me permets de remettre en cause mes convictions, me fais accueillir mes doutes, et construis avec moi de nouvelles pistes créatives pour mes clients... Merci

Celles, plus anciennes et plus lointaines, de mon passé. Certains d’entre vous avez été mes axes de résilience. D’autres avez contribué, de façon moins heureuse parfois, à ce que je suis aujourd’hui. Vous avez fait au mieux. J’ai pu muter les douleurs pour ne garder que le meilleur. De vous j’ai aussi pris la force et la ténacité.