You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.


Marie Charles, Psychopraticienne, Gestalt-thérapeute, Superviseur et FormatriceBonjour,

Ce site a été créé pour vous permettre de me connaître et de découvrir mes activités. Il vit depuis plus de 4 années, il vous a intéressés, séduits parfois. Aujourd'hui il évolue, change, se transforme. 

Je suis psychopraticienne et Gestalt-thérapeute, Superviseur et Formatrice.

J'exerce à  Vanves (92170) pour les séances individuelles, j'anime des Groupes et des Stages. Je supervise la pratique de jeunes thérapeutes. Je forme, en libéral et en institutions, aux techniques d'accompagnement, à des outils d'écoute, à des thèmes spécifiques au travail d'écoutant. Mes formations sont toutes didactiques et expérientielles.

Le Savoir est complété par la connaissance de soi, au service du Savoir Etre pour un plus large Savoir Faire

Vous pourrez, au fil des pages :

 

Bonne visite !

 


 

Marie Charles, Psychopraticienne certifiée, Gestalt Thérapeute, Superviseur et Formatrice
E-mail : mm.charles@free.fr - Tél : 06 80 92 88 30 - Exerce à Vanves (92170)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


.
 Nouveauté Septembre : Groupe de supervision

Groupe de supervision animé par Marie Charles - Septembre 2015

. du 5 au 10 mai 2015 : Stage résidentiel de
  Gestalt-thérapie

Stage résidentiel de Gestalt-thérapie - Accepter ce qui est
 

.
2014/2015 : Groupe continu fermé

Groupe continu fermé 2014-2015 - Marie Charles
 

.
2014-2015 : Séances individuelles

Séances individuelles - Adultes, couples, pré-adolescents et adolescents - Cabinet de Marie Charles




 

 


Avril 2015

"Un seul printemps dans l'année... ,
et dans la vie une seule jeunesse"
Simone de Beauvoir"

Le printemps est là, ou devrait être là, au moins en terme de dates. La promesse de la douceur des températures, d'un ciel plus clément, du soleil qui réchauffe et fait éclore les premiers bourgeons…

© Marie CHARLES - Edito Avril 2015

Et… la réalité de nos cieux instables, du froid matinal, des pluies drues et des vents en bourrasques…nous contraint à regarder autrement ces jours à venir, pour le moment !

Chaque année la vie revient, chaque fois l'espoir renait, le désir de changer des choses, de s'élancer vers du mieux, de s'ouvrir aux projets. Beaucoup y parviendront encore cette jolie année, ce bel été, je n'en doute pas, et c'est avec bonheur que je leur souhaite un très beau mois, de très beaux mois.

Et, pour certains, les évènements de leurs vies basculent, la peine et la peur prennent le devant de la scène. Alors comment traverser et garder courage ? Quand la violence est là, que la maltraitance est à nos portes, quand des actes agis au nom de croyances ou de douleurs personnelles entrainent les séparations, la mort, la vengeance, et les larmes de tous, comment croire en la beauté de notre humanité ? Quand la peine et l'impuissance nous touchent chacun, dans nos liens personnels, et nous obligent à regarder s'enfuir la vie et une part de nous avec… comment continuer ? Quand nous sommes contraints d'assister à la perte d'une humanité digne et respectable, comment supporter ce déchirement et cette injustice ?

© Marie CHARLES - Edito Avril 2015

Se souvenir que la vie est impermanence, que chaque lien ou bien est sujet à une fin, que savourer les instants présents est la seule réponse sensée afin de garder en soi les images des moments heureux, en faire ensuite les pépites précieuses au fond de notre coeur et de notre âme. Se souvenir qu'ombres et lumières nous habitent, nous font blesser, détruire parfois, et tenter de ne garder que la lumière intérieure, après un long processus de deuil.

Négocier, subir et traverser avec la peine et le chagrin, l'impuissance à ne pouvoir soulager, le silence et le vide des ces au-revoir douloureux et déchirants. Puis Accepter ce qui est, qui nous contraint. Faire avec la conscience vive de notre condition d'être humain, de passage, afin de remplir nos vies d'un peu de ce qui fait sens, et chercher comment laisser une infime trace de nous au monde.

"Comme le voyageur s'arrête au gîte d'étape
Ainsi l'être qui fait le voyage de l'existence
Séjourne dans une vie!"
Shantideva

Marie CHARLES

[ Retrouvez l'édito des mois précédents ]