Marie CHARLES, Gestalt therapeute, Psychopraticienne, Superviseur et formatrice

Bonjour à vous,

Ces pages à venir ont pour objectif d’initier les réponses à vos questions sur les différents accompagnements que je pratique, le cadre de mes interventions, et l’écoute que je  propose afin d’entendre vos besoins, vos désirs, vos attentes  et de vous aider à y trouver un chemin.

Nous traversons depuis des mois une crise aux multiples dimensions qui sollicite nos capacités d’adaptation, d’ajustement, de protection de soi… et des autres : physiquement, affectivement, psychiquement. Il est probable que nous allions vers du mieux, lequel sera de toute façon empreint de choix difficiles et de contraintes multiples.
Je poursuis, en partie, mes activités. Toujours en distanciel pour le moment et toujours sur les axes que j’ai choisi de maintenir actifs.

Je continue les thérapies avec ceux qui ont besoin de clarifier leurs réflexions, de faire des choix engageants, d’être soutenus dans la mise œuvre de leurs projets, et qui, après un travail déjà long, sont en capacité – avec mon appui - de cheminer par eux-mêmes.

Je supervise les professionnels de l’accompagnement,  dans l’analyse de leur pratique, dans la mise en lumière des  résonances entre les thèmes traités  et leur propre histoire, dans l’exploration de leur contre-transfert, et donc  dans l’ouverture à de nouvelles perspectives. Nous y revisitons aussi  la théorie si nécessaire et surtout nous renforçons la construction de la posture du thérapeute.

Je poursuis mes activités de formatrice, avec un public curieux et soucieux de compléter son évolution personnelle avec un Savoir théorique thématique et un apprentissage au travers d’expérimentations.
Le Savoir vient alors compléter la connaissance de soi, amplifier le Savoir Être pour renforcer le Savoir Faire.

J'accompagne à la rédaction de mémoires professionnels de jeunes thérapeutes en cours de certification. L’objectif ici est de s’adapter aux besoins spécifiques de chacun, d’accompagner la définition du thème à traiter, d’en explorer les dimensions dans l’histoire personnelle et dans le parcours thérapeutique, tout en faisant des liens avec l’éclairage théorique Gestaltiste… ou autre.

 


Nouvelle prestation !

Aide à la rédaction de Mémoires

 

Le parcours de formation d’un thérapeute commence par la découverte de la théorie concernée et son assimilation. Dans un même temps l’expérimentation de cette théorie se fait dans le cadre de pratiques de groupe, l’apprentissage personnel des lectures rattachées, l’analyse de soi dans son environnement au regard de cette théorie.

Il se poursuit par la rédaction de « mémoires » lesquels font état du parcours de vie de la personne concernée, de sa compréhension de ce qui l’a  construit – ou pas – et qui a de toute façon conditionné son Etre au Monde et ses traits de personnalité.

Il est bien sûr nécessaire de démontrer en quoi la connaissance théorique a permis d’éclairer cette lecture de l’histoire, et combien l’assimilation va être utile pour clarifier le parcours fait, et pour le mettre au service des futurs accompagnés.

J’interviens, selon les besoins à différentes étapes de cette rédaction. J’assure avant toute chose le soutien actif émotionnel, intellectuel, psychique du rédacteur.

Gardons le lien... Réseaux sociaux Viadéo Linkedin Facebook Facebook


> ABONNEZ-VOUS ET RECEVEZ L'ÉDITO TOUS LES MOIS !

L'édito de Juillet-Août 2021

« Nous sommes libérés par ce que nous acceptons,
mais nous sommes prisonniers de ce que nous refusons »
Swami Prajnanpad

Métamorphose et résilience ...

 © Crédit photo Marie CHARLES - Edito Juin 2021

Quel que soit notre parcours de vie, entre traumatismes et souffrances, il nous a fallu admettre et ressentir ce qui a été,  puis chercher comment faire évoluer notre façon de voir le monde. Nous avons du accepter les ravages dans nos vies, identifier ceux qui nous ont blessés comme les évènements destructeurs, renoncer à bien des choses. La confrontation à la réalité des cicatrices de notre âme, permet le pas d’après, celui de la transformation.

Alors,  que ce temps de vacance soit propice à ce travail sur soi, autrement! Gardons un peu de ce temps précieux pour nous-même et apprivoisons les mots de nos maux, afin de les coucher, de temps à autre, sur le papier glacé d’un journal intime, de les susurrer à nos propres oreilles, afin de garder trace et de contempler notre métamorphose en marche.  Pour que cet écrit soit novateur, créateur de soi, que cette étape de réminiscence de notre histoire soit réparatrice, nos paroles diront la douleur, mais aussi les éclats de force et de lumière qui nous constituent. Nous ferons place aux souvenirs et aux ressentis, et, nous ferons la part belle à l’autre part de nous, qui a survécu, résisté, et su tenir bon avec et malgré tout. Cette approche exige l’effort d’adjoindre, avec volonté et conscience,  la reconnaissance de nos capacités à vivre avec nos réalités, de nos ressources et de nos actions protectrices et créatrices de Vie. Nous avons su dépasser les obstacles, surpasser nos émotions, parfois de façon inadéquate c’est vrai… et nous avons trouvé des stratégies pour survivre le moins mal possible. Il nous revient de valoriser ces promesses en nous et de les faire grandir, hors la plainte ou la colère. Il nous revient de les choyer, chaque jour, un peu plus, avec respect et tendresse. Un choix pour soi.

Seul celui qui a vécu est auteur et expert de sa vie. Nous ne nous résumons pas à nos difficultés, ni à ce que nous avons subi. Notre identité ne se construit pas seulement au travers des évènements. Elle se crée aussi avec les récits et les validations

des autres, qui nous enferment dans des « étiquettes » trop étroites pour nous, aliénantes, injustes, incapacitantes. Notre identité se modèle avec ce que nous mettons en place…pour correspondre et nous conformer à l’histoire racontée ou, au contraire, pour démontrer qui nous sommes en vérité. Il est de notre choix de nous différencier de ces récits, de nous responsabiliser sur nos propres solutions, et de chercher des solutions alternatives nouvelles. C’est là notre part de liberté responsable.

Profitons de cette période faite de pauses voulues et choisies, non pas pour laisser en totale jachère notre chemin de construction, mais pour penser et panser autrement notre âme et notre cœur. Partons explorer des territoires inconnus, à la recherche des clés d’une nouvelle histoire à écrire, une histoire qui nous reconnecte à nos profondes aspirations, nos valeurs et nos rêves. Créons une histoire qui libère au lieu d’enfermer. Allons découvrir ainsi la source de notre force vitale. Puisons sans contrainte dans nos vérités intérieures, et sortons de nos sentiers habituels au profit de ce qui nous a permis d’être là, bien vivants, avec le désir de croître et de nous transformer. Soyons des acteurs joyeux et intenses de notre avenir, conscients de notre puissance créatrice de nous-même, fiers de notre différence.  

 

 

Marie CHARLES

=> Téléchargez l'édito au format 

[ Retour en haut de page ]