Marie Charles, Psychopraticienne, Gestalt-thérapeute, Superviseur et Formatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour,

Ce site a été créé pour vous permettre de me connaître et de découvrir mes activités. Il vit depuis plus de 5 années, il vous a intéressés, séduits parfois. Aujourd'hui il évolue, change, se transforme. 

Je suis psychopraticienne et Gestalt-thérapeute, Superviseur et Formatrice.

J'exerce à  Vanves (92170) pour les séances individuelles, j'anime des Groupes et des Stages. Je supervise la pratique de jeunes thérapeutes. Je forme, en libéral et en institutions, aux techniques d'accompagnement, à des outils d'écoute, à des thèmes spécifiques au travail d'écoutant. Mes formations sont toutes didactiques et expérientielles.

Le Savoir est complété par la connaissance de soi, au service du Savoir Etre pour un plus large Savoir Faire

Vous pourrez, au fil des pages :

 

Bonne visite !

 


 

Marie Charles, Psychopraticienne certifiée, Gestalt Thérapeute, Superviseur et Formatrice
E-mail : mm.charles@free.fr - Tél : 06 80 92 88 30 - Exerce à Vanves (92170)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


. 24 au 28 mai 2017 : Stage résidentiel
  de Gestalt thérapie

Ressentir la Vie en Soi - Stage résidentiel de Gestalt-thérapie animé par Marie Charles


. Mars 2017 : Histoires en héritage
  Systémie, Psychogénéalogie et
  Transgénérationnel

Marie Charles - Formation Histoires en héritage. Systémie, Psychogénéalogie et Transgénérationnel

.
2016-2017 : Séances individuelles

Séances individuelles - Adultes, couples, pré-adolescents et adolescents - Cabinet de Marie Charles

.
2016/2017 : Groupe continu fermé

 Groupe continu fermé 2015-2016 - Marie Charles


Juin 2017

«Lorsque nous nous sentons responsable, concerné,
engagé, cela nous amène à ressentir une profonde
émotion, un grand courage »

Le XVIè Dalaï Lama

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Juin 2017

Gardons un espoir lucide pour guider nos actes
Pour que nos engagements conscients et volontaires suivent un chemin de construction et non de destruction, affirmons des « oui, et » plutôt que des « oui,mais..». Il en émergera l’énergie d’agir, le plaisir d’être acteur dans nos vies, l’estime de soi, celle des autres !

Décidons ce « oui, et » qui ouvre plutôt que de fermer, qui nous donne l’opportunité d’un dialogue, d’un échange, de discussions, parfois de confrontations et de régulations animées et si vivantes. Nous serons alors à la recherche de concessions respectueuses et d’ajustements aussi satisfaisants que possible pour les deux parties. Oui, il y aura des frustrations et des renoncements partiels. Ce « oui et.. » nous évitera d’être critique acerbe, juge permanent et nous permettra d’être les artisans de la construction et du déploiement de nos espoirs, de nos avenirs.

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Juin 2017Nos « oui, mais » sont si prévisibles, faciles, réactifs, qu’ils nous enferment dans des habitudes étriquées et une solitude aigrie, assortis de nos toujours et nos jamais, nos généralisations, nos étiquettes et nos croyances. Nous sommes pourtant alors convaincus de détenir le vrai et confortés par les évènements de nos vies qui vont dans ce sens. Nous oublions de regarder juste à côté, pour y voir le regard et le sourire de l’espérance. Nous croyons ainsi nous protéger de l’inattendu, de l’imprévisible, et nous y perdons nos capacités d’amplification de nos compétences, de nos Etres au monde. Nous détournons les yeux de la beauté de la nouveauté et cessons de nous émerveiller devant les surprises de la Vie.

© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Juin 2017Il ne s’agit pas ici de faire l’éloge de la soumission, de l’acceptation de tout et de tous sans discernement ou avis personnel, pas plus que de jouer de naïveté face à toute illusion, mais bien d’être engagés dans cet effort constant et responsable qui exige écoute, analyse, élaboration, discussions et vérifications, au profit de notre positionnement et d’actions constructives.
Nous tous avons eu à subir parfois des décisions, ou des façons d’Etre imposées. Nos origines, nos croyances familiales, les valeurs inculquées, les injonctions perpétrées « pour notre bien… » nous ont formatés et parfois enfermés, en répétition ou en opposition. La négation de soi s’est parfois révélée la seule issue, avec son cortège de résignation, découragement, déceptions, de rages contenues ou de chagrins incommensurables.

Et depuis, qu’en avons-nous fait ? Ou que voulons nous en faire ? Il nous appartient de trier, de choisir ce qui fait sens pour nous, au-delà de ce qui a été, dans le contexte du moment, au profit de ce qui sera, pour nous et pour les autres. Cela n’évitera pas le travail de compréhension de qui nous sommes et d’où nous venons, celui de l’apaisement de la douleur, mais nous avons le pouvoir d’en faire un chemin plus heureux. Et, si l’espoir, l’espérance, ou la volonté de croire étaient les ingrédients qui rendaient nos choix moins lourds, parce que porteurs « d’à venir » lumineux et non d’impossibles lendemains ?

Quelques© Crédit photo Marie CHARLES - Edito Juin 2017 lignes sur la formation «Histoires en Héritage»* qui a commencé cette fin de semaine. Nous avons initié une plongée dans l’Histoire des racines de chacune, et découvert les complexités de nos constructions, comme la force de l’Etre qui, au travers de ces noeuds imbriqués, voit le jour et oeuvre pour se réapproprier sa Vie. Ce furent deux jours denses, émouvants, bouleversants parfois. Ce fut aussi la preuve du courage de chacune à remettre en travail sa lecture, ses croyances, et les histoires racontées, au profit d’une plus grande clarté qui construit l’espoir de demain, pour elle et les lignées à venir.


Merci.

Marie CHARLES

(*) Histoires en héritage - Systémie, Psychogénéalogie et Transgénérationnel (8 sessions de 2 jours en week-end, de mars 2017 à mai 2018).

=> Téléchargez l'édito au format 

Retrouvez l'édito des mois précédents ]